Category Archives: parcours Artistiques

Spectacle « Corps et désaccords »

Magnifique spectacle au centre Romain Rolland de Saint Pol sur mer organisé par les équipes des ateliers du collège Robespierre. Les élèves après une première représentation plus complexe par manque de temps, ont travaillé toute la journée pour présenter aux familles un spectacle extraordinaire de qualité, de sensibilité et d’ondes positives.

Merci aux élèves, aux professeurs extrêmement investis dans les ateliers, aux partenaires ainsi qu’aux parents et service de sécurité qui on fait de cet événement une réussite.

Message d’un parent d’élève : « Un très beau message d’ouverture et de tolérance, bravo pour ce spectacle qui j’espère permettra aux élèves de devenir des citoyens moins fermés et plus tolérants dans notre société. »

Spectacle du Printemps des poètes

« Raconte-moi La parole du griot qui chante l’Afrique Des temps immémoriaux ».

C’est avec ces vers de Véronique Tadjo proclamés par des élèves du collège Robespierre qu’a débuté le Spectacle du Printemps des poètes ce samedi 11 mars au LAAC. Les ateliers danse et théâtre du collège se sont illustrés aux côtés d’autres associations du dunkerquois : Shut up danse,

Cie MM et le Château Coquelle. Ils ont partagé de beaux moments de complicité et d’échange sur scène avec les artistes de la CieArt Track, présente sur le dunkerquois dans le cadre des CLEA. L’ensemble des acteurs et danseurs nous ont emmenés à la découverte de la poésie africaine avec en arrière-plan l’exposition de Jean Michel Meurice , présente au musée. Bravo aux élèves pour leur investissement et leur prestation.


2 élèves remportent le 5ème prix devant un jury de danseurs professionnels

Quand on aime,on ne compte pas….

Clémentine Kling et Chloé Minne peuvent être fières de leur 5eme prix au concours organisé par l’Art Scène au théâtre de Calais .

Ce samedi 18 février 2017, Chloé et Clémentine, accompagnées et soutenues par Mme Lemaire et Mme Wissocq, ont présenté leur création chorégraphique : « âme tiraillée », devant un jury de renom : Bruno Vandelli, Jess Vandelli, Sonia Aissaoui, Kriss Leyo et Brahim Bouchelaghem.

Pour ce 1er concours, elles ont joué dans la cour des grands. Les « petites jeunes » de ce concours , ouvert à partir de 14 ans, ont reçu de nombreux encouragements de leurs aînés et de précieux conseils du jury qui leur rappelle avant de partir de ne « surtout rien lâcher ». Ce fut l’occasion de très belles rencontres puisque dans les coulisses , parmi leurs concurrents, elles ont retrouvé le groupe Shut up danse, Pauline et Williane de Just1kiff , des danseurs de Caen…. Sur scène , se sont croisés des univers multiples et variés pour le plaisir du spectateur et de nos jeunes danseuses.

photo Flavie Thellier

  photo Flavie ThellierPhoto Flavie Thellier

photo Flavie Thellier

Lecture musicale de Théa pour l’éternité

Rêves de lecture : lecture musicale de Théa pour l’éternité de Florence Hinckel

 DSC_0223

Ce lundi 18 janvier 2016, les élèves de 3eme 5, 5eme2 et 5eme3, ont bénéficié, grâce au Bateau Feu,  d’une lecture musicale de l’œuvre de Florence Hinckel qu’ils avaient rencontrée quelques jours plus tôt. L’échange avec les deux artistes ( le musicien, Philippe Cancel, de la compagnie Poly-sons,  et  le comédien Didier Cousin, de la compagnie HDVZ), a montré à quel point cette lecture permettait d’éclairer de nouveaux passages de l’œuvre. Les élèves ont ainsi été sensibles aux choix musicaux qui accompagnaient la lecture et lui donnaient du sens. Un beau moment de partage autour de ce roman.

Capture

Rencontre avec l’auteur Florence Hinckel

Rencontre avec l’auteur Florence Hinckel

Capture1

Ce vendredi 15 janvier 2016, Florence Hinckel, auteur de #Bleue et Théa pour l’éternité, est venue échanger avec les élèves de 3eme5 puis deux classes de 5eme autour de ses œuvres et de son travail d’écrivain. Cette rencontre , organisée par le Bateau Feu dans le cadre de Rêves de lecture, fut l’occasion d’aborder les démarches de travail et la réalité du métier mais aussi d’évoquer des problématiques de société au cœur de ses œuvres. Ont ainsi été évoqués des thèmes comme la place des réseaux sociaux dans notre vie, le transhumanisme, l’éthique. Florence Hinckel nous rappelle alors cette phrase de Rabelais : « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».Elle nous fait  remarquer que la frontière de l’éthique est « de plus en plus élastique » et qu’il est parfois difficile d’établir une frontière entre le bien et le mal.

Les élèves ont bien demandé si ces deux œuvres auraient une suite mais elle les a encouragés à écrire eux-mêmes leur fin car elle est actuellement sur de nouveaux projets de livres…. Une rencontre qui donne envie de découvrir d’autres œuvres et d’entrer un peu plus dans son univers .

Capture